Interview d’un professeur d’Aïkido à Sebazac (André)

Comment avez-vous connu l’Aïkido? 
-« J’ai connu l’Aïkido par l’intermédiaire d’un ami policier en 1988, date à laquelle j’ai démarré ma pratique. »

Ou avez vous commencé votre pratique?
-« J’ai pratiqué à Rodez jusqu’en 1996 avec comme professeur principal Maurice Batbare. J’ai démarré au Sakura puis à la caserne Burloup, ensuite à l’amphithéatre (dans lequel j’était président avec plus de 100 licenciés) et enfin à Sebazac. »

Quand et comment avez vous ouvert votre club?
-« Avec Raymond Visseq, en 1996, nous avons ouvert une section Aïkido au sein du Shotokaï sur la commune de Sebazac, par la suite en 1999 nous avons modifiés la section Aïkido en une association autonome. »

Et par la suite?
-« Nous avons remis en route le comité aveyronnais en 2000 et nous avons crée le site internet du club. »

Quelles sont vos influences martiales?
-« Maître Tamura que j’ai suivi dans de nombreux stages au sein de la fédération, René Van Droogenbroek (VDB) que je faisais intervenir tout les étés en stage ainsi que ponctuellement, Maître Shibata grâce à Jean-Luc Bergonier et bien d’autres maîtres que j’ai pu croisés. »

Et pour l’avenir?
« L’avenir passe par les enfants, les ados, former des enseignants qui tirent le club vers le haut. A titre plus personnel l’Aïkido m’apporte beaucoup de richesse et m’amène des choses positives aussi bien dans la vie courante que dans la santé. »

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s